Madagascar - Boutre Traditionnel

Une Croisière à la découverte d'une nature sauvage et préservée ...

  • baladeBalades pour se détendre

  • Idéal pour non initié

Une croisière de 6 nuits au coeur de "la Grande Terre", sur les rives malgaches.

 Jour 1 - Nosy Bé - Anjiabé

Nous embarquons à bord d'un boutre Sakalava ou d'une grande pirogue traditionnelle à voile (en fonction de votre choix ! ) pour partir à la découverte d'une région où la mer représente la seule voie d'accès.
Rendez-vous à 6h45 dans nos locaux au bord de la plage pour un petit déjeuner sympa. Nous quittons Nosy Bé pour la petite Île d'Ankazoberavina (1h45 de traversée tranquille). Baignade, plongée apnée et découverte d'un monde sous-marin incroyablement riche et varié, gentil et coloré. Puis après une courte traversée, atterrissage à Anjiabé, longue plage de 3km bordée par une cocoteraie semi abandonnée, un site aux marées basses extraordinaires. C'est là que nous bivouaquons. Après un apéro et un repas de fruits de la mer, sieste, baignade et pour ceux qui le désirent, ballade pédestre pour observer les nombreuses espèces d'oiseaux, pour la plupart endémiques à Madagascar. Couché de soleil, apéro, repas... Et bonne nuit !

Jour 2 - Anjiabé - Antambao

Départ matinal pour deux à trois heures de traversée, longeant une côte splendide au relief varié et boisé. Nous plongeons en cours de route sur un site tout à fait différent de la veille. Puis, à la voile ou au moteur, nous poursuivons notre voyage vers Amtambao. Il s'agit d'un bras de mer apparemment inaccessible car barré à marrée basse par des bancs de sable. La poésie de l'endroit est indescriptible. Nous bivouaquons au bord d'une lagune sur un promontoire sableux planté d'arbustes et de cocotiers. La forêt typique de cette région est là, juste à coté. Derrière, en retrait, un marais où il est facile d'observer les hérons chevelus, pigeons verts, falculies mantelées, pintades sauvages, sarcelles et râles de Cuvier
A partir du site, deux bras de mer serpentent entre les palétuviers vers l'immensité forestière et... les crocodiles. L'après-midi, baignade ou petite ballade aux alentours du village voisin. Le soir, apéro, repas et excellente soirée à la lumière des lampes tempêtes.

Jours 3 - Antambao

Lever free (pour une fois!) sauf pour ceux qui veulent observer la pintade mythrée dans ses déambulations matinales. la journée s'organise en fonction de l'esprit et de l'envie du groupe : Grande balade aux alentours, reconnaissance de rivière (en fonction des heures de marée), visite d'un autre village, plongée, pêche, farniente, etc...

Jour 4 - Antambao - Nosy Ambariopôtaka

Départ en fonction de la marée, plus ou moins tôt le matin, vers l'Île la plus au Nord de l'archipel des Radama. (1h30 de traversée). Nosy Ambariopôtaka culmine à 166 mètres d'altitude et compose un paysage nouveau. le sable blanchit et nous bivouaquons face à l'immensité océane du canal du Mozambique. Juste à côté, un petit hameau et une ou plusieurs coques de boutres en construction reposent sur un lit de pervenches roses et blanches. André, le charpentier Sakalava les construit selon des traditions séculaires. le tout est bordé par un lagon de rêve et un bout de forêt primaire sur son versant opposé. Plongée sous-marine, balade pédestre dans l'Île, farniente.

Jour 5 - Nosy Ambariopôtaka - Nosy Berafia

Après un lever bien matinal, nous nous rendons vers Nosy Berafia (45min), la plus grande Île de l'archipel des Radama (2500 ha). la moitié Sud est couverte de plantations plus ou moins abandonnées (café, poivre, ylang-ylang, piment), elles mêmes dominées par de grands arbres ombriers. Des chauves-souris énormes et frugivores par dizaines, des pigeons verts, des parfums enivrants, la maison coloniale du "commandeur" de cette ex-concession et un grand village. Tout pour nous plonger dans un charme exotique et colonial des années 20. Plongée sur un site encore différent et très riche. Visite d'une ancienne et petite distillerie de brousse. Découverte de cette Île étonnante à pied. Réassortiment de quelques unes de nos bases alimentaires.

Jour 6 - Nosy Berafia - Ambariomena

Nous quittons notre Île pour environ deux heures de traversée et nous plongeons en cours de route. Arrivée en fin de matinée à Ambariomena, sorte de fjord malgache tranquille comme un lac bordé de petites plages de sable orangé, dominé par une forêt abrupte sillonné par des langues de grès rosées. Ce bras s'enfonce ensuite profondément dans un dédale de palétuviers pour finir en rivière aux pieds de monts couverts de forêt primaire. Nous installons notre camp dans un petit village adorable et, en fonction des marées, l'après-midi, nous remontons le bras de mer en pirogue ou nous nous promenons à pied dans ce lieu où les verts et les roses chantent haut l'harmonie. le soir apéro, repas sous les étoiles et bonne nuit, bercés par les sons du village.

Jour 7 - Ambariomena en passant par Marotony vers Madirokely (Nosy Bé)

Départ de bonne heure comme d'habitude pour une journée pleine de surprises. Nous plongeons en cours de route pour nous rafraîchir et attraper éventuellement de quoi faire une gourmandise. Nous en profitons pour voir ce que nous n'avions pas vu à l'aller. La baie qui abrite le beau village de Marotony ( " beaucoup d'arbres sacrés personnels " en langue Sakalava ) nous retiendra une heure ou deux en fonction de nos envies et de la marée...Nous mangerons au bord d'une île aux dessous magnifiques, histoire de graver un peu plus profondément dans nos mémoires ces merveilleuses couleurs sous marines. Vers 14 h00 nous enverrons les voiles pour parcourir les trente kilomètres qui nous séparent de Nosy Bé. Des heures savoureuses au milieu d'un paysage grandiose...le bruissement de l'eau contre le flotteur, le chant de l'étrave ... entre ciel et mer, mi oiseau et mi bateau, poussés par les rayons dorés d'un soleil couchant toujours différent nous rejoindrons Nosy Bé vers 17h00.

 

 

 

 boutre3g1 

 261734 10150308156873888 6645329 n

281973 10150308156853888 182768228887 7335709 8064911 n

261705 10150308157003888 6287978 n

 269885 10150308157113888 1010741 n

261329 10150308157063888 528039 n

264641 10150308156768888 182768228887 7335705 356178 n

262337 10150308156643888 1155198 n

269513 10150308156913888 299041 n

 282568 10150308157048888 8046414 n

 

 

Spécificités techniques du boutre:
- 15,50 mètres de long et 4,65 mètres de largeur
- etrave pointue
- 0,85 m de tirant d'eau
- 1 à 2 voiles triangulaires en coton
- 1 à 2 mâts inclinés vers l'avant

- 140 m2 de surface de voile

- Poids: 18 tonnes

- Capacité de charge: 20 tonnes
Aménagement à bord :
- Espace salon de thé

Equipement :

- Palmes

- Tubas

- Masques de plongée

- Fusils de chasse sous-marine

- Draps individuels

- Matelas type autogonflants

- Tentes igloo ventilées pour 2 personnes

- Moustiquaires
Equipage:

- 1 guide

- 5 marins plongeurs cuisiniers

Sécurité:
- 1 gilet de sauvetage par personne
- Pharmacie de bord

 

Nous nous levons de bonne heure (6 heures env.) car il faut partir tôt pour profiter de la douceur du soleil, des eaux calmes, du chant des oiseaux et des vents favorables. Vers 8 heures, nous pouvons lever l'ancre et voguer en direction de notre destination du jour. En général, nous prévoyons des étapes de 20 à 30 km et nous naviguons surtout le matin. La plongée est quasi quotidienne (1 h 00 env.), nous plongeons en cours de route sur des sites que nous sommes les seuls à visiter. Ces spots aquatiques sont riches et variés, absolument différents les uns des autres.
Si la pêche sous-marine n'est pas une nécessité au cours des 3 premiers jours, elle le devient à partir du 4ème jour, car dans ces contrées reculées, nous devons pourvoir à notre nourriture. Des arbalètes de pêche sous-marine sont à la disposition de tous, mais que l'on se rassure, les marins se débrouillent très bien pour pêcher notre poisson en abondance. Toutefois, il ne faut pas oublier que le but fondamental de ces visites aquatiques est de se faire plaisir en admirant un monde magnifique et totalement préservé. Les Dieux sont cléments, car une brise thermique salutaire se lève vers 10h30 du matin et nous pousse gentiment vers notre prochain bivouac où nous arrivons vers midi.
Déchargement et repas à l'ombre généreuse d'un badamier ou d'un cocotier. Sieste, farniente, baignade suivent le repas. En milieu d'après-midi, le soleil étant moins ardent et la nature s'étant à nouveau réveillée, nous nous baladons aux alentours (1 à 2h00) pour observer la faune et la flore du lieu, souvent endémique et toujours différentes. C'est également l'occasion de visiter un village, de ramasser des citrons, des mangues, de goûter des fruits inconnus ou de remonter une rivière à bord de la pirogue. Mais les journées sont courtes, la source est à côté, l'eau est belle et fraîche, le soleil descend et sa lumière dorée arrose le paysage environnant... Vite, allons nous doucher avant que la nuit ne s'installe. Le soir, apéro et repas sous les étoiles et puis... Bonne nuit !

Santé / Vaccin:

Vaccinations à prévoir avant le départ : fièvre typhoïde, hépatites A et B. Les vaccinations classiques doivent être à jour. Les précautions à prendre sur place sont communes à presque tous les pays tropicaux..
Utilisez des lunettes de soleil et des crèmes solaires pour vous protéger du soleil tropical. Nous vous conseillons également de ne boire que des boissons en bouteilles. N'hésitez pas à emporter une trousse à pharmacie avec vos médicaments habituels, vous pourrez
toujours les offrir ils feront de merveilleux cadeaux.

Pharmacie personnelle:

Une pharmacie collective est prévue sur place, mais il est conseillé d'apporter une petite pharmacie individuelle :
- Antispasmodique (Phloroglucinol, Spasfon)
- Anti-nausées ou vomissements (Domperidone ou Motilium)
- Antiseptique de type Bétadine jaune pour désinfecter les plaies ou blessures
- Bandages, sparadraps et Elastoplaste, car ils peuvent être forts utiles
- Tube de vitamine C ou multivitamine
- Crème solaire pour les coups de soleil
- Brumisateur
- Gel pour les courbatures
- Nécessaire pour soigner les pieds (Tricostéril, Mercurochrome, seconde peau, etc., ainsi qu'une pince à épiler et une aiguille pour les échardes)
- Un répulsif anti-moustique

Équipements:

- Quelle que soit la sensibilité de votre peau, munissez vous d'une crème solaire adaptée ainsi
que d'une crème anti-moustique.
- Prenez une paire de chaussures fermées et des sandales, type tongs ou équivalents.
- Un chapeau ou une casquette qui tient sur la tête, une gourde.
- Un pantalon, plusieurs shorts, plusieurs tee-shirts ou chemises, un imperméable ou coupevent,
-n sweat-shirt, une serviette de toilette ou un lamba (pagne, paréo).
- Une lampe frontale ou de poche.
- Un petit oreiller pour ceux qui le désirent.
- Entre juin et septembre, le duvet est conseillé pour les frileux.

Décalage horaire:

Très peu de décalage, une heure de plus pendant l'horaire d'été (Paris 11h; Antananarivo 12h) et deux pendant l'horaire d'hiver (Paris 11h; Antananarivo 13h). De mai à octobre, le soleil se lève vers 6 h 00 et se couche vers 17 h 30 et de décembre à avril, le jour se lève vers 5 h 00 et les couchers de soleil ont lieu vers 19 h 00.

 

Madagascar, la 4ème île du monde est en fait bien plus qu'une île, c'est une « île continent ». En effet sa superficie égale celle de la France et du Benelux réunis. Elle déroule ses 5000 km de littoral face aux côtes africaines et nous dévoile une faune et une flore d'une richesse exceptionnelle mais également son peuple « tout sourire ».

 

carte-madagascar-200-bis

 

Antananarivo

Son nom malgache, Antananarivo, signifie 'La ville des Mille', des 1000 hommes en armes postés en ses murs par le Roi Andrianjaka au XVIIe siècle. Les français l'ont rebaptisée Tananarive lors de la colonisation. Pour les intimes, il s'agit simplement de 'Tana'.

Quel que soit le nom qu'on lui donne, Antananarivo, Tananarive ou Tana, capitale de Madagascar, est toujours la Ville des Mille : mille senteurs, mille vues, mille façons d'arpenter ses mille ruelles, mille escaliers pour relier ville haute et ville basse...

Nosy Bé

Nosy Be (littéralement 'La Grande Île'), au nord de Madagascar, est la plus étendue des îles de la côte malgache.

Les plantations d'ylang-ylang et autres plantes aromatiques lui valent également le nom d''île aux parfums'. Nosy Be est une des destinations les plus touristiques de Madagascar. Les établissements hôteliers y sont nombreux et souvent de bonne qualité. De la chambre simple au club 'all included', vous y trouverez votre bonheur. Les activités sont aussi nombreuses à Nosy Be, essentiellement tournées vers la mer : excursions en bateau, plongée apnée ou bouteille, découverte des îles alentours. L'intérieur des terres de l'île de Nosy Be vaut aussi le détour avec ses bambouseraies, plantations de canne à sucre, rhumeries, réserves naturelles...

Tulear

Bordant le Canal du Mozambique, Tulear, de son nom malgache Toliara, est une des destinations touristiques les plus prisées de Madagascar.

Tulear est au coeur de la région Vezo, peuple de pêcheurs qui, dès l'aube, quittent le rivage sur leurs pirogues à balancier pour pratiquer la pêche au gros. La région de Tulear et le sud de Madagascar sont riches en découvertes. Essentiellement tournées vers la mer, les activités ne manquent pas, du simple farniente à la ballade en piroque dans les eaux cristallines des lagons, la découverte de la faune et de la flore si particulière du sud de Madagascar, de ses populations si accueillantes. Les plages magnifiques de Ifaty (au nord de Tulear) ou de Anakao (au sud) sont autant d'endroits magiques à découvrir.

 

drapeau2

 

Pour un devis sur mesure, merci de nous contacter : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Photos Croisières

croisierescroisierescroisierescroisierescroisierescroisierescroisierescroisierescroisierescroisierescroisierescroisierescroisierescroisieres

Contact

infos(at)rives-du-monde.com

01 46 33 56 65

49 Rue Montagne Ste-Geneviève, 75005 Paris

feedback   Rejoignez nos fans